En tant que parents vous êtes les premiers et principaux éducateurs de votre enfant.
Vous vous demandez ainsi parfois ce que vous pouvez faire à la maison pour aider votre enfant.

Vous trouverez ci dessous quelques pistes importantes pour que la vie à la maison devienne une préparation pour votre enfant et que l'école devienne un écho positif à ce que votre enfant vit avec vous chez vous.
L'école deviendra alors un formidable amplificateur pour le développement de votre enfant.
Un véritable effet de levier existera alors à l'école. Si vous souhaitez "du résultat et de la qualité" pour votre enfant, vous tenez entre vos mains le bouton "start" et l'école seulement l'accélérateur...?

6 mois nous séparent de la rentrée.
Comment puis-je les mettre à profit pour mon enfant ?

La meilleure aide que vous pouvez apporter à votre enfant d'ici à septembre, ce que lui-même peut gagner avec votre aide, est la découverte de l'autonomie et de l'indépendance.

Au-to-no-mie!
Définition : faculté d'agir par soi-même, librement. Capacité de quelqu'un à ne pas être dépendant d'autrui. Pensez-y! Cette découverte, qui passe par des choses toutes simples à mettre en œuvre, est primordiale pour la suite. Sans autonomie pas de développement; ou si peu (...essayez d'accélérer sans appuyer sur le bouton start...).

Pour découvrir l'autonomie votre enfant doit avoir la possibilité d'expérimenter, de tenter de faire des choses par lui-même. Pour cela vous pouvez commencer par des choses simples comme le laisser manger (avec des verres, assiettes et couverts classiques, pas de plastique), débarrasser seul son couvert et le mettre au lave-vaisselle, se laver les dents, aller aux toilettes seul, s'habiller seul...
Et je passe encore une longue liste de gestes quotidien que vous pouvez le laisser faire, seul. L'été c'est "tout nu tout bronzé"! Profitez aussi de l'été pour libérer votre enfant de ses couches (si ce n'est pas déjà le cas). Il pourra expérimenter la propreté (et qui dit expérimenter dit faire des erreurs; acceptez les accidents), il sera aussi plus libre de ses mouvements.

Pour cela il vous faut :

  • - Le laisser faire
  • - Lui faire confiance
  • - Mettre à sa portée les choses dont il peut avoir besoin
  • - Le laisser faire mal avant de faire bien
  • - Prendre du temps
  • - Le questionner
  • - L'écouter
  • - Accepter de ne pas faire à sa place
  • - Accepter parfois de la casse

L'autonomie c'est maintenant !

A propos des accidents, préférez un "ça arrive, tu vas m'aider à nettoyer/ramasser/ranger" plutôt que "ce n'EST pas GRAVE" dont il ne retiendra certainement que les termes ici en majuscule.
Il est aussi nécessaire de l'inviter à faire seul, de l'inciter à faire seul. Pour cela, verbaliser le fait qu'il peut/a le droit de faire seul, s'il le souhaite. Seulement ensuite lui proposer de l'aide si vraiment il en a besoin (vous vous amuserez parfois de sa réponse...).

Il n'est pas exceptionnel qu'un enfant, qui est simplement et quotidiennement mis en condition pour faire seul, puisse aisément avant 3 ans et en toute autonomie : manger avec des couverts (fourchette couteau), couper avec un couteau, verser du lait ou des céréales dans son bol/assiette s'ils sont dans un petit pot/contenant, casser des œufs pour une préparation culinaire, se servir et étaler de la confiture débarrasser son couvert, s'habiller, se déshabiller, se laver, se laver les dents, aller seul aux toilettes, se déshabiller et s'essuyer, boutonner certains boutons de sa chemise, ranger, mettre son manteau, rouler en équilibre avec une trottinette à deux roues, rouler en équilibre avec une draisienne (donc sans pédales !)...

Il est également important de savoir l'encourager à continuer et refaire (sans « carotte » -bonbon, chocolat ...-, sans félicitation exagérée). N'hésitez pas à lui demander s'il est fier de lui, s'il s'amuse ou éprouve du plaisir (cela te fait-il plaisir ?) de faire, de réussir à faire seul. Préférez un "c'est bien, continue, tu progresses bien!" à "c'est très bien tu es le meilleur!" (qui ne l'encouragera pas réellement). Naturellement les vacances avec vous et tout particulièrement cet été sauront le booster dans son autonomie. Mais n'attendez pas ce moment-là pour préparer le terrain préparer son environnement et vous préparer.